Mots-clé : verre

Le verre du vin

Non, l’éternelle question du verre n’est pas de savoir s’il est à moitié plein ou à moitié vide : c’est de savoir s’il est de qualité. Il y a quelques jours, je suis en effet allé à un cours d’oenologie à Bordeaux lors duquel j’ai pu observer par moi-même le rôle qu’a le verre dans ce domaine. Si vous sifflez du vin pour vous abreuver pendant votre repas, et ce sans vous intéresser à sa robe et ses tannins, le verre que vous prendrez ne va bien sûr pas changer grand-chose.Vous pouvez tout aussi bien prendre un verre Amora. Néanmoins, dès qu’on sort des vins de table, il en va tout autrement : les bons vins se mettent réellement en valeur dans des réceptacles plus appropriés. Si vous n’avez jamais fait le test, je vous invite à goûter le même vin dans plusieurs verres de différentes formes. Vous constaterez que vous boirez des vins de différentes saveurs ! L’oenologue nous a ainsi rapporté une histoire intéressante qui le lui a bien montré. Il a offensé tous les convives durant une soirée oenologique qu’il avait menée : les goûteurs croyaient en effet qu’il leur proposait des vins de différentes qualités alors qu’il avait seulement servi le même vin, mais dans des verres de formes différentes ! Bref, pour profiter d’un vin de qualité lors d’une occasion particulière, mieux vaut opter pour des verres à pied. Ce n’est pas une simple question de snobisme : un bon vin a meilleur goût dans un bon verre. Les verres sont comparables à une chaîne hifi. Une chaîne bon marché vous permet d’entendre la musique, comme n’importe quel verre vous permet d’apporter le vin jusqu’à vos lèvres. Mais vous apprécierez bien davantage la musique si vous disposez de bons haut-parleurs ! C’est pareil pour le vin. Ce n’est que dans des verres spécialement conçus que vous pouvez discerner toutes les saveurs complexes d’un vin. Bref, ne faites pas l’impasse sur cette question !