En faire tout un fromage

fromageOn connait l’expression en faire tout un fromage, et bien c’est précisément ce qui a été proposé à un groupe de cadres d’une entreprise. En effet, dans le cadre d’un séminaire à Amman, les cadres ont du apprendre à faire du fromage, et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit du Karak Jameed, un fromage peu connu, et typique. L’Italie et la France sont réputées pour le temps et le soin consacrés à la fabrication des fromages traditionnels, mais au Moyen-Orient – en particulier dans la région entourant la ville jordanienne de Karak- les cuisiniers descendants des tribus bédouines pratiquent cet art d’une manière unique. Au lieu des gigantesques roues fabriquées en Europe, les artisans locaux créent des petites mottes dejameed, un produit laitier âcre à la frontière entre le fromage et le yaourt. Karak produirait, dit-on, le meilleur jameed du pays. Ce yaourt séché unique au lait de chèvre est agrémenté de sel et parfois d’herbes puis enveloppé dans une étamine. Le linge est tordu plusieurs fois afin d’ôter toute l’humidité, et le fromage commence à prendre sa forme ronde. Ce dernier s’aplatit légèrement en séchant jusqu’à devenir dur comme la pierre. S’il est séché au soleil, le jameed acquiert une teinte jaunâtre; s’il demeure à l’ombre, il conserve sa couleur lactée. Le jameed est surtout utilisé dans la préparation du célèbre plat de riz et d’agneau jordanien, le mansaf. Il s’agit d’un plat bédouin traditionnel réalisé avec les ingrédients les plus courants chez les Bédouins, à savoir la viande de mouton ou d’agneau, et le yaourt produit à partir du lait de brebis. Le mansaf est servi lors des grandes occasions sur un large plateau ; selon la tradition, il doit être mangé debout avec une seule main, par huit personnes maximum. Les boules se reforment dans l’eau et sont pilées jusqu’a obtention d’un liquide semblable au petit-lait, utilisé pour la sauce d’accompagnement. Depuis quelques années, le jameed liquide est produit afin d’accélérer le processus de fabrication de la sauce. Le jameed est également utilisé dans les soupes qu’il parfume de son arôme acidulé. Si cette expérience gastronomique vous intéresse, je vous renvois vers le site de l’Agence Séminaire, qui propose se type d’aventures culinaires.

Les commentaires sont clos.