Appelez-moi chef!

C’est curieux, comme on peut changer. La semaine dernière, par exemple, j’ai participé à un cours de cuisine à Perpignan dans le cadre d’un séjour incentive. Ca n’a rien de bien impressionnant, si vous ne me connaissez pas. Mais il faut savoir qu’il y a encore quelques mois, les chances de me voir cuisiner étaient aussi minces que la liste d’idées neuves de Sarkozy. Toute ma vie, j’ai détesté tout ce qui avait trait à la cuisine. Ma mère m’avait découragé de m’y essayer. Du coup, je laissais ça à mon épouse. Lorsque je mettais le pied dans une cuisine, j’étais comme une poule devant un Rubix Cube. Et lorsque ma douce me demandait de jouer les apprentis, elle le regrettait généralement. J’étais tellement peu sûr de moi que je la serinais de questions. Ca se terminait généralement de la même façon : elle me disait qu’elle n’avait plus rien à me faire faire et que je pouvais aller voir ailleur si elle y était. Ce qui n’était pas l’objectif visé, mais ne me déplaisait pas pour autant. Avec le recul, je ne saisis plus très bien pourquoi j’étais à ce point phobique. Le fait de cuisiner me paraissait juste hors de mes capacités, à tel point j’hésitais pour les actes les plus élémentaires. Et puis, il y a quelques mois, un déclic s’est fait en moi. Ne me demandez pas pourquoi, c’est une question à laquelle je n’ai aucune réponse. C’est arrivé, c’est tout. Un jour, donc l’envie m’a pris de préparer le repas du soir. Oh, rien de bien difficile : du cabillaud. Ca a été un désastre au point que mon plat a finalement atterri à la poubelle, mais quelques jours plus tard, j’ai recommencé. C’était à peine moins pire, mais quelques jours plus tard, j’ai retenté ma chance. Ma femme a finalement reconnu qu’à mes débuts, elle mangeait en cachette tellement mes plats étaient atroces. Mais tout doucement, je me suis perfectionné. Et voyant que j’y prenais goût, ma femme a fini par m’offrir ce cours de cuisine. Je n’y suis certes pas devenu un cuisinier hors pair, mais j’en suis ressorti aussi fier qu’un gamin ayant reçu sa première étoile au ski ! Si cela vous intéresse, je vous laisse le lien vers le site de l’agence incentive à Perpignan qui a réalisé ce cours. Suivez le lien.

Les commentaires sont clos.